Les ONG du consortium

aide à l'enfance de l'inde et du népal

Aide à l'Enfance de l'Inde et du Népal


Aide à l’Enfance de l’Inde et du Népal (AEIN) est une association sans but lucratif gérée par trois permanents et une vingtaine de bénévoles actifs dans trois groupes de travail (projets, sensibilisation, communication) et au conseil d’administration.Depuis 1967, AEIN est active en Inde, et depuis une vingtaine d’années elle a progressivement élargi ses interventions au Népal.

Actuellement, AEIN soutient plus de 20 projets de développement, portant sur un budget annuel de près de 1,3 million d’euros et mène au Luxembourg diverses activités de sensibilisation.

frères de hommes

Frères des hommes


Frères des Hommes (FDH) est une ONG de développement fondée en 1974 au Luxembourg, sans appartenance politique ni confessionnelle. Elle fonde ses activités sur le partenariat à long terme avec des interlocuteurs du Sud (organisations non gouvernementales, mouvements sociaux, associations de base…). Cette approche implique le partage d’idéaux et d’objectifs, l’appui à des projets nouveaux ou existants et la co-responsabilité.

Les publics visés au Sud sont donc parties prenantes dans toutes les étapes des projets soutenus par Frères des Hommes: de la conception à l'élaboration et à la réalisation de ses activitès.

fondation follereau

Fondation Follereau


La Fondation Follereau Luxembourg est une organisation non-gouvernementale de développement dont la vocation primaire est de promouvoir la solidarité humaine et de lutter contre toutes les formes d’exclusion, initialement l’exclusion provoquée par la maladie de la lèpre.

Aujourd’hui la Fondation Follereau s’investit dans le domaine de la coopération au développement au travers de ses projets qui visent l’amélioration de la santé publique communautaire, notamment la santé maternelle et infantile, la prévention et le suivi des femmes excisées ou encore la malnutrition. Elle vient également en aide aux enfants et jeunes en détresse avec des projets de formation professionnelle et de protection contre la traite des enfants ou le travail des mineurs dans 9 pays du continent africain.

iles de paix

Iles de paix


Avec pour devise : « Si je reçois un poisson, je mangerai un jour. Si j’apprends à pêcher, je mangerai toute ma vie ! », Iles de Paix forme et accompagne depuis plus de 50 ans, des populations rurales en situation précaire afin qu’elles puissent assurer leur sécurité alimentaire et améliorer leur qualité de vie de manière durable et autonome.

En Afrique et en Amérique Latine, les équipes d’Iles de Paix sont engagées quotidiennement sur le terrain pour faire la promotion d'une agriculture familiale durable et d’une alimentation responsable. Les bénéficiaires sont formés à l’utilisation de techniques agricoles plus rentables et plus respectueuses de l'environnement, au développement d'activités rémunératrices (élevage, petit commerce, etc.) ou encore à la gestion de leur exploitation. L’association intervient actuellement au Burkina Faso, au Bénin, en Tanzanie, en Ouganda et au Pérou.

padem

Padem


PADEM est une ONG agréée par le Ministère des Affaires Étrangères et reconnue d’Intérêt Général par le Ministère de l’Economie et des Finances Français. Elle vise à améliorer la qualité de vie des populations vulnérables, en particulier des enfants, dans les pays en voie de développement à travers des actions pérennes basées sur le partenariat avec des acteurs de la société civile locale, la recherche constante de l’accomplissement des droits fondamentaux des bénéficiaires, et tout cela dans le plus strict respect de leur culture.

Depuis plus de 15 ans, PADEM s'engage quotidiennement pour améliorer les conditions de vies des enfants et de leurs parents en menant des actions dans le monde entier, dans des domaines comme l’habitat, l’éducation, l’économie, la sécurité alimentaire et la santé.

Partage.LU


La Fondation Partage Luxembourg a été fondée en 1966 sous le nom de « Bridderlech Deelen » par Mgr Léon Lommel, évêque de Luxembourg. Depuis ses débuts, l’organisation non-gouvernementale de développement a comme objet de soutenir des populations en détresse partout au monde, sans distinction de religion, de genre, de culture ni de nationalité. La coopération au développement de la Fondation est basée sur le partenariat à moyen voire long terme et vise l’autonomisation des bénéficiaires sur le terrain. À l’occasion de son 50e anniversaire en 2016, la Fondation change de nom et de logo et s’appelle depuis partage.lu.

Actuellement, partage.lu soutient 11 projets en Afrique, Asie et Amérique latine ayant comme thématiques principales la sécurité alimentaire, l’éducation, le droit de la personne et la lutte contre la pauvreté.

unity foundation

Unity Foundation


Unity Foundation a été créée au Luxembourg en 1980 en tant qu’« Etablissement d’utilité publique ». En 1991, Unity Foundation a été reconnue par le Ministère des Affaires Étrangères en tant qu’Organisation Non-Gouvernementale (ONG). Depuis sa création, Unity Foundation est active dans divers projets d’éducation à travers le monde. Actuellement Unity Foundation concentre ses efforts sur 3 lignes d'action, à savoir : les écoles communautaires, le Programme de Préparation à l’Action Sociale (P.A.S.) et les centres de formation. Ces projets sont entrepris dans 7 pays partenaires en Amérique du Sud, Afrique et Asie.

L’objectif principal de Unity Foundation est d’autonomiser les communautés locales à prendre en charge leur propre développement moral et matériel à travers des projets d’éducation et donc en assurer la durabilité. Une autre ligne d’action est l'éducation au développement au Luxembourg à travers le court-métrage “Mercy’s Blessing”.